Entretien avec Luc Dammann, le nouveau Président EMEA d’Adobe

Après six années passées chez Adobe, Luc Dammann est sûr d’une chose : les collaborateurs d’Adobe sont la clé de la réussite de notre entreprise. Notre nouveau President of EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a autant à cœur de renforcer l’autonomie de son équipe que d’accélérer la croissance de l’entreprise et d’aider nos clients à grandir.

«  Les produits Adobe sont plus que jamais d’actualité, notamment les technologies Real-Time Customer Data Platform, qui transforment les modes d’interaction des marques de la région EMEA avec leurs clients, explique-t-il. Je suis fier d’encadrer l’élément moteur de cette vision : les personnes qui développent, innovent et commercialisent nos solutions.  »

Nous avons interrogé Luc afin de découvrir pourquoi la période actuelle est si prometteuse pour les marques de la zone EMEA, ce que veulent leurs clients, et quels sont ses projets pour diriger Adobe, qui vient d’entrer dans sa 40ème année d’existence.

Vous prenez vos fonctions à une période charnière pour les relations entre les marques et leurs clients. Qu’est-ce qui compte le plus aujourd’hui aux yeux des clients de la zone EMEA et comment les entreprises peuvent-elles répondre à leurs attentes ?

En un mot, la confiance. Les consommateurs attendent que chacune des interactions avec une marque soit pertinente. Ils veulent une valeur ajoutée, que nous répondions à leurs besoins du moment (et non à ceux de la semaine ou du mois précédent) et, bien sûr, que nous respections leur confidentialité.

Nous préférons tous effectuer nos achats auprès d’entreprises en lesquelles nous avons confiance. Toute la difficulté pour les marques est de gagner cette confiance dans un environnement digital où elles interagissent rarement en face-à-face avec leurs clients. Sept PDG sur dix constatent que gagner la confiance des clients est devenu plus difficile en l’espace de deux ans*. De plus, à chaque fois qu’une marque utilise des données obsolètes ou erronées pour concevoir son expérience client, elle risque de compromettre cette confiance gagnée au prix de tant d’efforts. La conjonction de tous ces facteurs a fait de l’expérience client une priorité absolue des conseils d’administration. Le rôle des données et du contenu personnalisé n’a jamais été aussi crucial pour les marques qui cherchent à inspirer confiance et réussir.

Il incombe à Adobe d’aider les marques de la zone EMEA à gagner et conserver des relations de confiance avec leurs clients tout en gérant au mieux la transition inéluctable vers le digital, les ventes et l’engagement. Qu’il s’agisse d’initiatives simples, telles que des campagnes d’e-mailing personnalisées, ou des expériences plus avancées, telles que des achats en réalité virtuelle, les solutions Adobe couvrent tous les maillons de la chaîne de valeur digitale.

Quelle est la qualité la plus importante d’un dirigeant ou d’une dirigeante ? Comment prévoyez-vous de la cultiver en tant que nouveau President of EMEA d’Adobe ?

J’ai toujours éprouvé un profond respect pour les dirigeantes et dirigeants qui créent de nouvelles opportunités pour les personnes qui les entourent. Je veux motiver et inspirer mes équipes. Je veux créer un environnement dans lequel les collaborateurs peuvent échanger des idées et se sentir libres pour exceller dans l’exercice de leurs fonctions ET évoluer au sein de notre entreprise.

Une entreprise qui ne crée pas un environnement de travail stimulant, dans lequel chacun et chacune peut s’épanouir, n’accomplira jamais de grandes choses. Je suis fier de faire partie d’Adobe et je saisis l’opportunité qui m’est aujourd’hui donnée de partager cette fierté avec chacun de nos employés de la région EMEA.

Je crois fermement à l’esprit d’initiative. Cela ne veut pas pour autant dire que je prends des décisions de leadership sans fondement. Je m’appuie sur les données d’Adobe et les personnes hyper-intelligentes qui m’entourent pour prendre les meilleures décisions possibles pour notre entreprise et nos clients. Je sais par expérience qu’une décision mal étayée crée deux fois plus de problèmes qu’il n’y en avait au départ.

Quels sont vos projets concernant Adobe ? Quelles sont vos principales priorités pour l’année à venir ?

Adobe a toujours eu un fort penchant pour la réinvention. Nous avons toujours créé des catégories de produits qui ont influencé les secteurs du marketing et du contenu digital, depuis Photoshop jusqu’à Adobe Experience Platform. Concernant 2023, notre volonté de disruption est plus forte que jamais.

La zone EMEA est également la plus grande région pour Adobe, en dehors de la zone Amériques. J’ai pour ambition de faire de nous LE principal moteur de croissance d’Adobe. Nous deviendrons ce leader du marché en offrant à nos clients les technologies et l’assistance dont ils ont besoin pour s’imposer comme leader dans leur propre secteur. Dans le même temps, nous collaborons étroitement avec nos clients pour améliorer des pratiques de travail plus efficaces et durables.

Enfin, quel est le meilleur conseil de leadership que l’on vous ait jamais donné ?

« N’ayez pas peur de vous entourer de personnes plus compétentes que vous. Elles vous aideront à devenir meilleur et à triompher de chaque obstacle. »

Personne n’excelle dans tous les domaines. Nous avons tous nos points forts et nos points faibles. Pour réaliser de grandes choses, nous devons combiner judicieusement ces forces et faiblesses. Prenez le cas des équipes qui disputent actuellement la Coupe du monde. Elles n’alignent pas d’emblée 11 buteurs sur le terrain parce que le jeu ne se limite pas à marquer des buts. Pour gagner, il faut réunir 11 joueurs possédant des compétences complémentaires et formant un tout.

Il en va de même pour la gestion d’une entreprise, bien que l’équipe compte quelques milliers de membres de plus. Nous continuons à encourager la collaboration entre les équipes EMEA d’Adobe afin de pouvoir faire face à la concurrence ensemble. Je suis convaincu que nous possédons les talents, les compétences et les solutions pour gagner.

*Adobe Trust Report 2022.