ARTICLE

Tout ce qu’il faut savoir sur le dropshipping, ce modèle commercial en plein essor

À propos de Article

Vendre en ligne sans avoir à gérer les stocks et les livraisons, telle est l’aspiration de ce nouveau modèle commercial qui envahit le net. Nombreuses sont les personnes en quête d’une nouvelle aventure et qui souhaitent assouvir leur soif de liberté et leur volonté d’entreprendre. La création d’une boutique en dropshipping est donc le modèle idéal pour les entrepreneurs débutants. Cependant, il n’est pas toujours facile de se lancer dans le dropshipping, surtout au début. Grâce à ce guide, le dropshipping n’aura plus aucun secret pour vous. Découvrez comment il fonctionne, ses avantages et inconvénients ainsi que les différentes étapes pour se lancer dans ce domaine. 

 

Sommaire :

· Qu’est-ce que le dropshipping ?

· Les avantages du dropshipping.

· Les inconvénients du dropshipping.

· Se lancer dans le dropshipping.

· Comment créer un site de dropshipping avec Magento.

· FAQ sur le dropshipping

· En savoir plus sur le dropshipping

 

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?  

 

Dropshipping, définition.

Le dropshipping, également appelé drop shipping ou livraison directe, est un modèle commercial qui consiste à supprimer le stock intermédiaire du revendeur en transférant au grossiste les responsabilités logistiques liées à la gestion des commandes et à la livraison des produits. De son côté, le revendeur peut se concentrer sur les stratégies de communication et de marketing et ainsi limiter les risques liés aux achats en gros et à la gestion des stocks.

 

Dropshipping : comment ça marche ?

Comme dans la majorité des modèles commerciaux et des boutiques en ligne, le dropshipping implique trois acteurs :

· Le fournisseur, ou grossiste, qui fabrique les produits.

· Le revendeur, qui se charge d’en faire la promotion par le biais d’une boutique en ligne et d’une stratégie de marketing.

· Le consommateur, qui commande les produits en ligne et paye le prix indiqué ainsi que les frais de livraison.

 

En dropshipping, le revendeur propose sur sa boutique en ligne les produits d’un fournisseur, sans les acheter ni les stocker. Quand un acheteur passe une commande sur le site du revendeur, celle-ci est transmise au fournisseur qui se chargera ensuite de l’expédier directement au client.

 

Les différences entre le dropshipping et l’e-commerce.

L’e-commerce a permis à de nombreux entrepreneurs de se lancer dans la vente en stockant des produits achetés en gros auprès d’un fournisseur externe pour ensuite les vendre avec une marge, par le biais d’une boutique en ligne. Le principe du dropshipping est relativement similaire et permet de vendre des produits en ligne, mais ils sont stockés par le fournisseur et non pas le revendeur. En supprimant cette étape d’achat et de stock, le dropshipping réduit ainsi les risques et l’organisation logistique ainsi que l’espace et l’investissement nécessaires pour monter une entreprise.

 

Les avantages du dropshipping.

 

Le dropshipping comporte des avantages considérables pour les vendeurs en ligne :

 

Coûts de lancement réduits.

Les entreprises qui optent pour ce modèle n’ont pas besoin d’investir pour acquérir et gérer un stock, et n’ont pas besoin de locaux pour entreposer ou embaucher des salariés afin de traiter les commandes. La barrière à l’entrée est donc largement réduite par rapport à une activité commerciale traditionnelle.

 

Un développement de l’activité plus facile et rapide.

Libérée des considérations liées au traitement des commandes, au personnel et à l’espace de stockage, une entreprise de dropshipping peut se développer plus rapidement. Le modèle est particulièrement alléchant pour les produits sujets à des fluctuations saisonnières ou autres.

 

Gestion simplifiée et frais réduits.

En éliminant l’inventaire physique des stocks et en sous-traitant le traitement des commandes et des livraisons directement au fournisseur, le dropshipping réduit considérablement les frais administratifs et logistiques normalement encourus par les revendeurs traditionnels (suivi, inventaires, administration des locaux, recrutement et gestion du personnel, système et processus de gestion des commandes, frais de livraison).

 

Catalogue étoffé.

Avec la livraison en direct, les revendeurs peuvent élargir indéfiniment leur offre et proposer une multitude de produits. Ce modèle est particulièrement intéressant pour les PME, dont les capacités de stockage sont généralement limitées.

 

Souplesse.

Le dropshipping est un modèle commercial flexible qui permet au revendeur d’exercer son activité en tout lieu et de proposer des produits variés et un catalogue facilement modifiable selon l’évolution de la demande et des marchés.

 

Les inconvénients du dropshipping.

 

Dépendance accrue vis-à-vis des fournisseurs.

Si tout revendeur doit pouvoir compter sur la fiabilité de ses fournisseurs, cette dépendance est décuplée pour une entreprise de dropshipping qui endosse toutes les responsabilités liées à l’exécution des commandes et à la satisfaction de ses clients, mais exerce aussi un contrôle minime, voire inexistant sur les processus de gestion des stocks, sur les contrôles qualité, sur l’emballage et sur les livraisons. Ses activités risquent en outre d’être considérablement perturbées en cas de rupture de stock ou de faillite du fournisseur.

 

Une concurrence décuplée.

En dropshipping, le maître-mot est la concurrence. Avec des barrières à l’entrée et des coûts de lancement réduits, la concurrence est plus rude que jamais. Cependant, au travers de stratagèmes comme l’amélioration de l’expérience client, il est possible pour une entreprise de se démarquer des concurrents.

 

Personnalisation des produits et services plus difficile à proposer.

Les services à forte valeur ajoutée, comme la pré-installation d’un logiciel sur un téléphone ou la gravure d’un message personnalisé sur un bijou, sont plus difficiles à gérer pour un revendeur opérant en dropshipping.

 

Marges restreintes.

La sous-traitance des processus liés à l’exécution des commandes implique des frais supplémentaires pour le fournisseur qui donneront immanquablement lieu à des prix de gros plus élevés. Pour dégager les mêmes bénéfices qu’un revendeur classique, il faut donc augmenter le volume des ventes en dropshipping.

 

Assistance client plus complexe.

Si le traitement des commandes est largement simplifié par le dropshipping, ce n’est pas le cas de l’assistance client. Le revendeur sera le plus souvent forcé de consulter son fournisseur en cas de produit défectueux ou de problème de livraison.

 

Se lancer dans le dropshipping.

 

Pour mettre tous les atouts de votre côté et tirer parti au maximum des avantages du dropshipping, il faudra préparer votre idée aussi soigneusement que n’importe quel autre projet d’entreprise.

 

L’étude de marché.

La première étape consiste à trouver un créneau prometteur sur le marché et à en analyser l’offre, la demande et la concurrence. Pour se démarquer, il est conseillé d’identifier un marché niche ou de sélectionner des produits dont le prix est trop élevé ou nécessitant un niveau de précision ou de compétence spécifique, traditionnellement réservés aux revendeurs spécialisés (comme certaines pièces automobiles). En mettant l’accent sur une gamme de produits pour laquelle vous possédez une expertise et sur lesquels vous serez à même de conseillers les clients, vous aurez un avantage sur la concurrence, même si d’autres sites commencent à proposer les mêmes articles en dropshipping. Etudiez ensuite les évolutions probables du marché à moyen et long terme.

 

Le choix du statut juridique.

Le statut juridique de votre entreprise de dropshipping dépendra notamment du chiffre d’affaires envisagé. Plusieurs options s’offrent à vous :

 

· La micro-entreprise. Si elle présente l’avantage non négligeable de ne pas nécessiter d’assujettissement à la TVA, elle est assortie d’un plafond de chiffre d’affaires annuel de 82 000 € au-delà duquel vous devrez choisir un autre modèle. C’est le statut généralement choisi par les entrepreneurs qui recherchent uniquement un petit revenu complémentaire, mais c’est aussi un bon compromis pour démarrer, quitte à démissionner de votre emploi et à changer de statut quand votre activité vous le permettra.

· La SASU ou EURL. C’est le statut choisi par les chefs d’entreprise qui ont pour ambition de faire de leur société une activité à part entière, à temps plein, et qui souhaitent embaucher une équipe pour y participer. L’EURL limite la responsabilité de l’actionnaire unique (et donc le risque) tandis que la SASU vise à faire de vous un salarié rémunéré par son activité, mais notez qu’elle vous rend responsable de la gestion de la TVA.

 

La préparation d’un business plan.

Et comme toute entreprise, votre site de dropshipping passe avant toute chose par la préparation d’un business plan. Il vous donnera la chance de réfléchir à votre modèle commercial, à la concurrence, aux considérations financières, à votre politique de marketing et de prix ainsi qu’à votre stratégie à plus ou moins long terme.

 

Choix des fournisseurs et mise en place de processus et cadres collaboratifs.

Le choix des produits que vous proposerez sur votre site en ligne ne se limite pas à vos préférences personnelles, à vos compétences et aux résultats de votre étude de marché, mais doit aussi tenir compte des marges ou commissions disponibles et de la capacité du fournisseur à gérer de gros volumes ou à répondre aux réclamations éventuelles de vos clients.

 

Avant de vous investir dans la promotion des produits, il est indispensable de structurer votre collaboration avec les fournisseurs afin de couvrir vos arrières, en préparant notamment :

 

· Des contrats de vente détaillés et précis, comprenant éventuellement des clauses d’exclusivité.

· Des politiques de tarification précisant vos commissions ou marges ainsi que les responsabilités liées à la TVA et aux frais d’envoi et de retour.

· Des procédures précises d’assistance client et de résolution des problèmes.

· Des garanties en termes du processus de retour et de remboursement du client.

 

Création d’un site de dropshipping.

Une fois l’analyse et l’identification des produits faits, il est temps de penser à votre site internet. Il est le principal outil de vente et de marketing d’une entreprise de dropshipping. S’il existe de nombreuses plateformes qui promettent de vous accompagner dans cette étape cruciale, elles n’offrent pas toutes les mêmes fonctionnalités.

 

Afin de bien démarrer et de créer une boutique dropshipping, il faudra tenir compte de plusieurs facteurs :

 

· Solution unique ou sur mesure. Si la première peut simplifier le lancement de votre boutique en ligne, elle pourra manquer d’une certaine souplesse qui vous fera défaut à long terme.

· Outils proposés et l’intégration avec les systèmes de vos fournisseurs. Plus vous étudierez les processus et les possibilités d’automatisation au départ, plus vous gagnerez du temps à long terme.

· Base de données. La collecte et le stockage des données liées aux clients et aux commandes sont au cœur de votre modèle d’entreprise. Ces processus sont par ailleurs régulés par le RGPD.

· Expérience en ligne. Elle doit être fluide afin de ne pas décourager vos clients et doit s’adapter à tous types d’appareils et de navigateurs.

· Rapports et outils analytiques. Ils sont indispensables pour surveiller et analyser vos résultats afin de modifier vos campagnes et vos procédures.

 

 

Lancement du catalogue, vente et traitement des commandes.

Le grand moment est arrivé : la mise en ligne de vos produits. Il peut être utile de commencer par proposer une version Beta de votre site, avec un catalogue limité ou destiné à un petit échantillon de votre clientèle afin de tester vos capacités et celles de vos fournisseurs.

 

Analyse des résultats.

C’est là qu’intervient la base de données ainsi que les outils analytiques proposés par la plateforme que vous avez choisie. Prévoyez de consulter régulièrement les informations telles que le nombre de commandes par produits, par marque, par région ou encore par campagne de communication ou par promotion spécifique. Étudiez également les données démographiques et comportementales associées à vos clients afin d’adapter régulièrement votre offre.

 

Créer un site de dropshipping avec Magento.

 

L’outil de commerce en ligne d’Adobe Magento offre une vaste sélection d’outils et de fonctionnalités qui peut vous aider à mettre toutes les chances de votre côté et réussir dans le dropshipping. Intuitive et évolutive, la plateforme vous permet d’assurer les fonctions essentielles de votre activité en ligne et offre des solutions pour vous aider à vous démarquer de la concurrence :

 

· Création d’une boutique en ligne en quelques clics, avec des options de personnalisation, des pages multicanales et des représentations visuelles de qualité incomparable

· Gestion des catalogues et des stocks disponibles auprès de multiples fournisseurs.

· Automatisation du traitement des commandes et des livraisons, avec des options liées aux frais de port ou au conditionnement.

· Simplification de l’assistance client grâce à des outils consultatifs transparents permettant à vos équipes d’assurer un suivi efficace des commandes et de répondre rapidement aux réclamations des clients.

· Création de rapports intuitifs et récurrents selon des formules paramétrables afin d’analyser régulièrement les données qui vous intéressent, la segmentation démographique des consommateurs aux facteurs liés au profit réalisé et aux retours sur investissement, en passant par l’analyse des résultats de vos campagnes de génération de leads ou de fidélisation.

 

 

Dropshipping : réponse à vos questions.

 

Quelle est la rentabilité du dropshipping ?

En minimisant le risque et les responsabilités, le dropshipping réduit aussi les profits réalisés sur les ventes. Pour être rentable, une entreprise de dropshipping doit donc pouvoir compter sur le volume. Tenez également compte des coûts d’acquisition des clients, de votre rémunération ainsi que de celles de vos éventuels employés et des frais de maintenance et d’évolution de votre site.

 

Comment trouver des fournisseurs en dropshipping ?

Évitez les listes toutes prêtes sur internet, que tout le monde a déjà consulté, et concentrez-vous plutôt sur le travail de fond, en cherchant à collaborer avec des petits fabricants et des start-ups locales qui apprécieront de bénéficier de vos efforts de communication pendant qu’ils se concentrent sur la production.

 

Est-il facile de créer une activité de dropshipping ?

Libérées des problématiques liées à la gestion des stocks et des livraisons, les entreprises de dropshipping sont relativement faciles à mettre en place et demandent un investissement moindre par rapport aux activités traditionnelles.

 

Quels sont les produits qui se vendent le mieux avec le dropshipping ?

L’important est de se démarquer et de choisir des produits que vous comprenez et que vous saurez vendre. Les dropshippers chinois comme Aliexpress ou Bigbuy offrent plusieurs millions de produits et une sélection soigneuse, mais adapter la gamme de vos produits à votre public cible reste indispensable.

 

Quel budget pour se lancer dans le dropshipping ?

Selon le statut juridique choisi, il est possible de lancer son activité avec un budget relativement limité. Lorsque qu’on débute en dropshipping et que la niche dans laquelle on se lance est peu concurrentielle, un budget de 150 euros par mois est largement suffisant, mais tout est subjectif. Il faudra investir plus si vous voulez gagner plus d’argent.

 

En savoir plus sur le dropshipping  

 

Le sourcing produit

Le processus de sélection et d’intégration de produits à votre catalogue répond à plusieurs critères, comme la taille et la capacité du fournisseur ou la qualité des produits en question.

Lire la suite

 

Les marketplaces

Ces plateformes de mise en relation des acheteurs avec les fournisseurs comme Amazon ou Etsy misent à la fois sur la simplicité appréciée des grossistes, sur la fidélisation des clients et sur l’investissement dans le développement d’algorithmes de référencement.

Lire la suite

 

Les tendances produits en 2021

Avec entre 12 et 24 millions de boutiques en lignes sur le web aujourd’hui, la concurrence est extrême. Des produits écologiques aux nouveautés technologiques, quels sont les tendances de cette année à intégrer à votre entreprise de dropshipping ?

Lire la suite

 

Études de cas Magento

Ils ont choisi Magento pour leur boutique en ligne, et ils ne l’ont pas regretté. Lisez les témoignages des clients Magento qui ont su tirer parti au maximum de la plateforme.

Lire la suite