ARTICLE

Gestion des stocks : choisir de vendre en ligne avec ou sans stock ?

À propos de Article

La vente en ligne est plus que jamais un domaine porteur. Si vous envisagez de commencer à vendre sur Internet, vous devez définir votre stratégie. En particulier, vous devez choisir entre un e-commerce avec stock ou sans stock. Quelles sont les différences entre ces deux modes de gestion des stocks ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article et apprenez-en plus sur la gestion des stocks pour votre entreprise de e-commerce.

 

Sommaire :

● Qu’est-ce qu’un e-commerce avec ou sans stock et qu’est-ce que la gestion de stock ?

● Les avantages et inconvénients de la gestion des stocks en e-commerce

● Les différents types de gestion des stocks dans le e-commerce

● Comment débuter dans la gestion de stock en e-commerce ?

● FAQ sur la gestion des stocks dans le e-commerce

 

Qu’est-ce qu’un e-commerce avec ou sans stock et qu’est-ce que la gestion de stock ?

La gestion des stocks dans le e-commerce regroupe l’ensemble des techniques et des méthodes qui permettent de suivre les marchandises stockées par une entreprise. Le stock représente toujours une somme d’argent qui dort, c’est pourquoi il est capital qu’il soit bien géré. La gestion des stocks permet notamment de déterminer le bon moment pour racheter des marchandises ou des matières premières qui serviront à la fabrication des produits. Dans le domaine du e-commerce, on distingue deux types de stratégies inhérentes au stock :

 

Le e-commerce avec stock

Certaines entreprises e-commerce décident de gérer un stock. Il s’agit là de la façon la plus conventionnelle pour une société. Suivant les activités de l’entreprise, ce stock peut être constitué de :

 

●        Produits finis destinés à la vente

●        Matières premières destinées à la fabrication d’un produit ou à la revente.

 

Le e-commerce avec stock joue le rôle de tampon et permet à une entreprise d’être toujours en capacité de répondre rapidement aux commandes des clients. De plus, avec un stock, l’entreprise reste en prise directe avec ses clients.

 

Le e-commerce sans stock

Dans le domaine du e-commerce, d’autres entreprises font le choix de se passer de stock, mais comment font-elles ? Il existe deux façons de faire :

 

●        La première consiste à évoluer en flux dit « tendu ». Autrement dit, la production est ajustée au plus près de la demande client. Lorsqu’une pièce est commandée, sa fabrication débute. Cette méthode a le mérite de se passer des contraintes propres à la gestion d’un stock mais comporte des risques. De plus, elle met sous tension toute la chaîne de fabrication.

●        L’autre façon pour une entreprise d’évoluer sans stock est de pratiquer le dropshipping, un modèle utilisé par des plateformes de ventes e-commerce. Lorsqu’un client commande une pièce, la plateforme transmet la commande à un fournisseur qui se chargera de l’expédition. La plateforme de vente sert « simplement » à lister les produits. Cette technique de vente est très utilisée car elle ne nécessite pas de stock. Elle facilite ainsi la création de l’entreprise et minimise l’investissement. En revanche, cela suppose l’intervention d’une personne tierce (le fournisseur, ou grossiste), ce qui limite la relation de confiance qui peut se construire entre la plateforme de vente et le client.

 

Les avantages de la gestion des stocks

La gestion des stocks est capitale pour la santé financière d’une entreprise et sa pérennité. Découvrez trois avantages majeurs qui découlent d’une bonne gestion des stocks.

 

Une réduction des coûts

On aurait vite fait de l’oublier, mais un stock coûte cher. C’est l’une des raisons pour lesquelles certaines entreprises de e-commerce souhaitent se lancer dans le domaine sans avoir de stock. Vendre sur Internet avec stock induit notamment les facteurs suivants :

 

●        L’immobilisation de produits ou de matières premières représente de l’argent qui dort et qui ne travaille pas.

●        Le stock possède des frais propres liés au local que l’entreprise doit acheter (ou louer) ainsi que les frais électriques.

 

Sans gestion, le stock peut vite être surévalué et réduire les marges de manœuvre d’une entreprise vis-à-vis de son budget. À l’inverse, une absence de gestion des stocks peut également conduire à la constitution d’un stock trop petit qui ne peut répondre à la demande client. La gestion des stocks minimise notamment les frais de logistique.

 

Gains en productivité et efficacité

Une bonne gestion des stocks améliore la productivité et l’efficacité d’une entreprise puisqu’elle permet de lisser la charge au niveau des fabrications en anticipant les périodes de forte demande. Cette réactivité n’est pas toujours possible dans le cas d’une entreprise pratiquant le dropshipping puisqu’elle est dépendante de son fournisseur et opère sans stock. De plus, lorsque les produits ont une date d’expiration, la gestion des stocks évite le gaspillage.

 

Une forte expansion

Comme mentionné ci-dessus, la gestion des stocks a un impact direct sur la trésorerie d’une entreprise. Certes, la création d’un stock coûte de l’argent. Mais s’il est bien géré, cela permet de donner à l’entreprise des marges de manœuvre supplémentaires pour investir dans d’autres secteurs et se développer, notamment en attaquant d’autres marchés ou d’autres pays.

 

Les inconvénients de la gestion des stocks

La création et la gestion d’un stock comporte des inconvénients. Découvrez ci-dessous les trois principaux désavantages d’un stock.

 

Les problèmes de stocks

Qui n’a jamais commandé un produit et a été déçu par l’attente résultant d’un manque de stock ? En effet, la gestion d’un stock est compliquée. C’est pourquoi surviennent régulièrement des problèmes de stock. Erreur d’inventaire, manque d’approvisionnement, mauvaise condition de stockage, accident ou incident…, les problèmes peuvent être de différentes natures. Une entreprise de e-commerce opérant sans stock évite tous ces désagréments liés à la gestion des stocks, puisqu’elle la délègue aux fournisseurs.

 

Le manque de centralisation et de synchronisation

Le stock n’a d’intérêt que s’il est synchronisé avec les demandes client et centralisé. Or, dans certains cas, il existe différents stocks, éloignés les uns des autres. La centralisation des inventaires est donc capitale pour savoir à tout moment quel est le niveau des stocks. De plus, la gestion du stock doit être faite de manière informatisée au sein d’un système centralisé qui regroupe directement l’ensemble des données de façon simultanée. On comprend facilement que s’il existe un délai entre l’actualisation du niveau des stocks et celui des ventes, l’entreprise risque de rapidement rencontrer des problèmes.

 

Trop ou pas assez de stock

Avec un stock, la question est souvent la même, à savoir : le stock est-il bien dimensionné ? En effet, un stock trop petit ne permettra pas à l’entreprise de répondre aux demandes client de façon satisfaisante. De plus, il risque de mettre la société devant de gros problèmes dans le cas d’une augmentation non anticipée des ventes.

 

À l’inverse, si le stock est trop important, cela va impacter le budget de l’entreprise lors de la clôture de l’exercice comptable. Si une entreprise décide de fonctionner avec un stock, elle se doit alors de trouver le juste équilibre. Cela demande du temps et comportera des pertes financières inéluctables, au moins au début.

 

Les différents types de gestion de stock

Pour une entreprise e-commerce, il existe différentes façons de gérer son stock. Vous trouverez ci-dessous 5 stratégies de stockage différentes.

 

Stock minimum

Ce processus de gestion des stocks consiste à ne garder en réserve que le minimum requis. Pour cela, l’entreprise définit ce que l’on appelle un « stock minimum » ou « point de commande ». Ce stock minimum est ce qui permet à l’entreprise de fonctionner normalement. Lorsque le stock passe en dessous de ce point de commande, la commande de réapprovisionnement est passée automatiquement. La définition du stock minimum diffère évidemment selon le type de produits considéré.

 

La méthode du « Juste À Temps » (JAT)

Cette méthode consiste à fonctionner avec des niveaux de stocks les plus bas possibles. La prise de risque est donc maximale mais les économies sont importantes. Cela demande une planification réalisée avec précision afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

La méthode FIFO

L’acronyme FIFO provient de l’anglais « First In, First Out » qui peut se traduire en français par « premier entré, premier sorti ». Le FIFO consiste à vendre en priorité le produit le plus ancien. Cette technique est particulièrement utile si vous avez à gérer des produits périssables.

 

Ce processus demande une grande organisation pour s’assurer que les produits anciens aient plus de visibilité que les produits nouveaux.

 

La méthode LIFO

Ce processus de gestion des stocks appelé LIFO vient de l’anglais « Last In, First Out ». En français, on dirait qu’une telle entreprise fonctionne sur le principe de « Dernier entré, premier sorti ». Pour faire simple, le LIFO est le contraire du FIFO.

 

Concrètement, cela signifie que l’entreprise s’efforce de toujours stocker le dernier produit qui a été vendu. Un produit vient d’être acheté ? L’entreprise lance aussitôt la commande pour réapprovisionner le stock.

 

Le principal intérêt du LIFO est fiscal. En effet, avec une gestion de stock en LIFO, l’entreprise peut faire baisser son revenu imposable et donc le montant de ses impôts. Le LIFO part du principe que les prix augmentent dans le temps. Aussi, un produit fabriqué aujourd’hui coûte plus cher que le même fabriqué il y a 6 mois. En approvisionnant un nouveau produit une fois celui-ci vendu, le coût de revient pour l’entreprise est plus élevé et cela donc diminue son bénéfice. Cette méthode de gestion des stocks n’est pas adaptée dans le cas de produits périssables. En effet, si les produits stockés de longue date restent toujours en stock, ils risquent d’être périmés.

 

En fonction de la demande

Cette gestion concerne surtout les produits qui sont dépendants d’un autre. Par exemple, les matières premières à stocker sont dépendantes du nombre de produits finis vendus.

 

L’inventaire

L’inventaire physique consiste à compter tous les produits qui constituent votre stock. En général, cet inventaire est fait une fois par an et sert notamment pour la comptabilité. L’inventaire peut également être « roulant », c’est-à-dire que chaque semaine, un produit en particulier est contrôlé.

 

Comment débuter dans la gestion des stocks dans le e-commerce ?

Que vous souhaitiez vous lancer dans le e-commerce avec stock ou vendre sur Internet sans stock, il est nécessaire d’implémenter une bonne gestion. Vous voulez mettre en place une gestion des stocks pour votre entreprise de e-commerce ? Découvrez ci-dessous 5 conseils pour commencer au mieux la gestion de vos stocks.

 

Vérifiez régulièrement votre stock.

Compte tenu des sommes en jeu, une entreprise de e-commerce doit vérifier régulièrement ses stocks. Pour cela, elle doit mettre en place des outils informatiques qui permettent de faire des prévisions de stock et de calculer un niveau théorique. Une gestion des stocks dans le e-commerce peut se faire en utilisant des solutions logicielles standards ou d’autres outils plus spécifiques. Bien sûr, rien ne remplace la vérification manuelle au travers d’inventaires physiques.

 

Pour les entreprises souhaitant vendre sur Internet sans stock, une communication constante avec leur fournisseur est cruciale pour une bonne gestion des stocks.

 

Répondez à la demande.

La clé pour une entreprise e-commerce est de mettre en place une bonne relation entre elle et son fournisseur. Ce faisant, le fournisseur se montrera plus compréhensif et la société sera en mesure d’effectuer des demandes urgentes. Pour entretenir une bonne relation, l’entreprise doit donner le plus de visibilité possible à son fournisseur afin qu’il puisse anticiper.

 

Cette bonne relation permettra une meilleure réactivité des flux et l’entreprise e-commerce pourra alors mieux répondre à la demande. De plus, si la relation est bonne avec le fournisseur, l’entreprise pourra davantage négocier les prix au moment de réapprovisionner son stock.

 

Dans le cas d’une entreprise e-commerce sans stock, cette relation est toute aussi importante. Pourquoi ? La satisfaction du client repose principalement sur la réactivité et la fiabilité du fournisseur de l’entreprise e-commerce.

 

Faites un nombre minimum d’inventaires.

Pour une entreprise, il est important d’effectuer des rapprochements réguliers entre la quantité de stock théorique et réelle. Ce rapprochement se fait en général à l’aide d’inventaires physiques. L’inventaire est un exercice fastidieux qui consiste à compter chaque produit présent dans un stock. En général, il est fait à la fin de l’année lors de la clôture de l’exercice comptable.

 

Dans le cas d’une entreprise e-commerce sans stock, elle peut demander à consulter les inventaires réalisés par son ou ses fabricants.

 

Ayez un plan B.

L’entreprise e-commerce avec stock se doit d’anticiper les éventuels problèmes en mettant en place des parades. Par exemple, les problèmes pourraient être les suivants :

 

●        Une augmentation des ventes de façon inattendue ;

●        Des problèmes de trésorerie pour réapprovisionner le stock ;

●        Un entrepôt de stockage trop petit ;

●        Un produit qui ne se vend pas et qui occupe une grande partie de votre espace de stockage.

 

Pour une entreprise e-commerce sans stock, les risques éventuels à prendre en compte sont les suivants :

 

●        Un fournisseur en cessation de paiement ;

●        Un fournisseur en rupture de stock qui ne vous informe pas ;

●        Un fournisseur qui cesse la fabrication d’un produit sans donner de préavis.

 

Contrôlez la gestion des stocks.

La gestion des stocks doit être contrôlée régulièrement pour s’assurer de sa fiabilité. Comme mentionné ci-dessus, elle met en jeu des opérations manuelles comme l’inventaire ou encore l’entrée de données dans un logiciel. Aussi, elle est sujette aux erreurs humaines.

 

Pour un contrôle efficace, il est important de mettre en place des indicateurs pertinents qui permettront de vous alerter en cas d’irrégularités ou de problèmes.

 

FAQ sur la gestion des stocks dans le e-commerce

 

Quel produit vendre sur Internet ?

Tous les types de produits peuvent se vendre sur Internet. À l’heure actuelle, il existe de nombreuses entreprises e-commerce spécialisées dans différents domaines tels que l’informatique, le prêt-à-porter, le vin, le divertissement, le jardin, la décoration, le bien-être, la santé, et bien plus encore.

 

Comment vendre en ligne gratuitement ?

Pour vendre en ligne gratuitement, vous devez créer une entreprise e-commerce sans stock. Ainsi, vous n’aurez pas de frais inhérents à la création et à la maintenance de votre stock. Lorsqu’un client passe commande sur votre plateforme e-commerce, votre fournisseur se charge de la fabrication du produit et de son expédition. Cependant, des frais liés à la gestion du site peuvent être appliqués.

 

Comment développer une entreprise de e-commerce ?

Pour développer une entreprise e-commerce, vous devez d’abord créer une plateforme e-commerce qui vous permettra de donner de la visibilité à vos produits et de faire du marketing. Vous devez également choisir une stratégie entre une entreprise avec ou sans stock.

 

À lire aussi

 

Order Management

La gestion des commandes est capitale pour une entreprise e-commerce. Magento Order Management est une solution tout-en-un qui permet de gérer et centraliser toutes vos commandes.

Lire la suite

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est une méthode qui permet à une entreprise e-commerce de se passer de stock. Ce faisant, l’entreprise n’a pas à gérer les contraintes et les frais propres à la gestion d’un stock.

Lire la suite

 

Le e-commerce pour les petites entreprises

Toutes les entreprises e-commerce ne disposent pas des mêmes moyens et ressources. Magento s’adapte aux besoins de chaque entreprise et propose des solutions clés en main pour les petites entreprises.

Lire la suite