La méthode « juste à temps » (JAT) appliquée à la gestion des stocks : de quoi s’agit-il et quel est son intérêt ?

Chaque entreprise évoluant dans le secteur du commerce doit s’appuyer sur une stratégie de gestion des stocks rigoureuse. Faute de contrôle, les acteurs ont tendance à trop dépenser dans des équipements ou produits qui demeurent inutilisés ou invendus, et à gaspiller leurs ressources dans des entrepôts ou systèmes de stockage surdimensionnés pour des produits qu’il n’y a pas lieu de stocker. La somme de ces ressources inexploitées alourdit alors considérablement les coûts généraux.

Un système de gestion des stocks approprié, en revanche, permet de se concentrer sur les dépenses et de réduire les coûts généraux en bannissant les débours superflus. La méthode « juste à temps » (JAT) est une solution intéressante dans nombre d’entreprises et de situations où une meilleure gestion des stocks s’impose.

Qu’est-ce que la gestion des stocks juste à temps (JAT) ?

Également appelée gestion en flux tendu, la méthode « juste à temps » (JAT) est une stratégie permettant aux entreprises évoluant dans le secteur du commerce de réceptionner très exactement la quantité de stocks dont elles ont besoin, le moment voulu. L’objectif étant que ces entreprises disposent d’un surplus d’inventaire minime, voire nul, à tout moment.

Cette stratégie résout le problème courant des dépenses excessives dans des produits qui ne sont pas encore nécessaires. Reposant sur une communication constante entre l’entreprise et les fournisseurs, elle nécessite une application dédiée pour fonctionner correctement.

Avantages de la gestion des stocks juste à temps

Lorsque la gestion des stocks juste à temps est bien huilée, les coûts sont revus à la baisse et l’efficacité à la hausse. Voici quelques avantages spécifiques à cette méthode :

Difficultés posées par la gestion des stocks juste à temps

Si les avantages de la gestion des stocks juste à temps sont manifestes, se posent également quelques difficultés auxquelles il convient de s’atteler. Aussi minimes soient-elles, il importe de ne pas les négliger en ayant des solutions toutes prêtes à disposition.

Voici quelques aspects auxquels il faut prendre garde :

Principes de fonctionnement de la gestion des stocks juste à temps

L’objectif de la méthode JAT consiste à réduire les frais généraux et à optimiser la gestion des stocks. Les entreprises qui pratiquent une gestion des stocks juste à temps recourent à une application de gestion commerciale et commandent de très petites quantités des produits qu’elles vendent. Elles louent ou font construire des entrepôts plus modestes et sont plus attentives à leurs chaînes logistiques. L’inventaire juste à temps permet au fabricant de réduire la quantité de produits conservés, limitant ainsi le risque de dépenses excessives.

Prenons, par exemple, le cas d’un fabricant d’ordinateurs qui s’appuyait jusqu’ici sur un historique pour estimer la quantité d’inventaire à prévoir pour le trimestre suivant. En faisant appel aux méthodes traditionnelles, il s’expose à surestimer la quantité de matériel nécessaire, ce qui le conduira sans doute à réaliser des dépenses excessives. Avec l’inventaire juste à temps, en revanche, le matériel n’est commandé que lorsqu’il en a réellement besoin.

Quels sont les types d’entreprises qui recourent à la gestion des stocks juste à temps ?

La méthode de gestion JAT est idéale pour les fabricants dans le secteur technologique, les constructeurs automobiles, les retailers des filières habillement, bijouterie et chaussures, ainsi que pour de nombreux acteurs de la restauration. Elle convient plus particulièrement aux entreprises ne possédant pas énormément d’espace de stockage et à celles dont les marges sont atones, puisque la mise de départ est modique et qu’une surface de stockage étendue est inutile.

L’invention de la méthode « juste à temps » : bref rappel

Le concept du « juste à temps » et de la gestion des stocks afférente a été inventé par Taiichi Ohno, ingénieur chez Toyota, dans les années 1950. À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les entreprises japonaises s’efforcent de redresser leur économie sans trop dépenser : la méthode JAT est née. Toyota, qui utilise encore le JAT aujourd’hui, est l’un des groupes les plus florissants à implémenter cette stratégie.

Le succès enregistré par Toyota avec le JAT a fait des émules dans l’industrie avant que sa stratégie ne finisse par s’étendre à d’autres secteurs d’activité. À l’heure actuelle, la gestion des stocks juste à temps est une stratégie couramment employée par tous les types d’acteurs du e-commerce.

Foire aux questions (FAQ) sur la méthode « juste à temps » (JAT)

Comment la méthode JAT réduit-elle les coûts ?

Le JAT réduit les coûts en diminuant les coûts fixes. L’inventaire n’est acheté qu’au moment où l’entreprise en a besoin, et les coûts d’entreposage sont minimes.

En quoi la méthode JAT est-elle profitable aux entreprises ?

À part réduire les coûts, la méthode JAT accroît l’efficacité et permet aux entreprises de réorienter leurs marques et leurs produits à mesure que les besoins de leurs clients évoluent. En obligeant aussi les responsables à être extrêmement attentifs à la chaîne logistique, elle les rend davantage enclins à rattraper les retards et à détecter rapidement les problèmes.

Quelles sont les autres appellations faisant référence à cette méthode JAT ?

Le « juste à temps » est également connu sous le nom de « système de production Toyota » (TPS), puisque Toyota a été la première entreprise à mettre en œuvre cette stratégie.

Cette stratégie JAT présente-t-elle davantage de risques ?

Le risque en jeu dépend (dans une certaine mesure) de la fluidité de votre marché. Il y a toujours celui d’une brusque envolée de la demande pour un produit particulier : les linéaires seront alors dévalisés trop vite, ce qui engendrera des retards. Pesez tous les aspects : la fréquence à laquelle votre entreprise connaît de tels pics, la réactivité de vos fournisseurs et le degré de gravité que représenterait un retard de livraison pour votre activité.

Comment mettre en œuvre la méthode JAT ?

Si cette méthode de gestion est adaptée à votre entreprise, suivez ces quelques étapes essentielles pour opérer un changement sans heurts.

  1. Assurez-vous de disposer des ressources adéquates. Il vous faut une plateforme de gestion des stocks performante, capable de surveiller précisément l’inventaire et de réaliser des prévisions dynamiques.
  2. Faites le point sur votre chaîne logistique. Veillez à entretenir de bonnes relations avec les fournisseurs et fabricants. Prévoyez des fournisseurs d’appoint, le cas échéant.
  3. Communiquez avec vos clients. Si vous entretenez de bonnes relations avec le noyau dur de votre clientèle, informez-la de ce changement. Assurez-lui qu’elle ne devrait remarquer aucune différence, si ce n’est qu’il vous faudra un délai supplémentaire pour les commandes exceptionnellement volumineuses.

Mise en place de la méthode « juste à temps »

Appliquée à la gestion des stocks, la méthode JAT réduit les coûts, limite le gaspillage et permet aux entreprises de réorienter plus facilement leurs offres de produits.

Si la poussière s’accumule sur les produits stockés dans votre entrepôt, si la gestion des installations ampute considérablement votre budget ou si vous prévoyez un changement de cap à l’avenir, la gestion JAT pourrait bien être une solution de choix pour votre entreprise. Commencez par examiner vos actuels processus d’entreposage, et déterminez les quantités de produits que vous avez réellement besoin de stocker.

Solution de commerce digital de référence dans le monde pour les commerçants et les marques, Adobe Commerce peut vous aider. Adobe Commerce offre une gestion du e-commerce optimisée par l’IA totalement souple et évolutive, adaptée aux besoins et à la croissance de votre activité. Vous centralisez la gestion de plusieurs marques, et intégrez même la plateforme à votre CRM actuel.

Suivez la visite guidée d’Adobe Commerce ou consultez une présentation de ses outils.